Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Aqua'Technic/Alimentation/Aliments et recette maison

Aliments et recette maison

14/01/2007 - Lu 20389 fois
De nombreux aliments maison peuvent être utilisés, seul ou en mixture, pour l'alimentation de nos poissons.

D'origine animale ou végétale, ces aliments sont à sélectionner en fonction du comportement alimentaire des poissons :

  • aliments d'origine végétale pour les herbivores et algivores,
  • aliments d'origine animale, tel que du poisson pour les piscivores, des crustacé pour les insectivores...
  • aliments variés pour les omnivores et autres poissons opportunistes.

Les aliments donnés seul

Rondelles de courgetttsLes aliments destiné à être donné seul sont préparé simplement en fonction de leur nature (coupés en rondelles, mixés, blanchis, émincés, broyés,...) de manière à être facilement assimilable par les poissons.

Ces aliments peuvent être ponctionné lors des repas de l'aquariophile ou être préparé en quantité plus ou moins importante et être conditionné en vue d'être congelé.

Bien que donné seul, il est important de varier cette nourriture, afin d'éviter toute carence alimentaire.

Les recettes maison

Il existe mille eu une façon de préparer des recettes maisons pour nos poissons, l'aquariophile ayant toute latitude pour réaliser celles qui lui sembleront les plus adaptées à ses pensionnaires.

Ma recette habituelle comprend, pour ingrédients principaux, des brocolis frais ou surgelés, des bouquets non décortiqués et du lieu noir en filet. En complément, je rajoute de la spiruline un complexe polyvitaminé et occasionnellement, quelques pincées de paprika.

Les ingrédients (végétaux et animaux) sont proportionnée en fonction du régime alimentaire des poissons. En général, je fais plusieurs rations différemment proportionnées.

Une fois rassemblés les ingrédients sont mélangés et réduit en une bouillie compacte à l'aide d'un mixeur. Cette mixture est ensuite ensachée dans des sacs congélation et écrasée sous forme de plaque, en prenant bien soin de chasser l'air contenue dans le sac (notamment dans les coins). Des sacs avec fermeture de type "zip" sont idéal, car une fois fermés, ils permettent de garder le conditionnement sous forme de plaque.



 

La préparation de la mixture

Un liant est nécessaire pour éviter la dispersion de la bouillie dans l'aquarium, avant sa consommation et le risque de pollution lié à la non consommation de la nourriture.
La gélatine que l'on trouve dans le commerce est obtenue à partir du collagène des tissus animaux (os, peau, etc) soumis à l'action prolongée de l'eau bouillante. Elle est à éviter, comme le blanc d'oeuf.
Si du poisson blanc est intégré à la recette, celui-ci suffit à jouer le rôle de liant.
Pour élaborer un gélifiant végétal on peut utiliser l'Agar-Agar ou Kanten.

Les aliments et ingrédients maison

Vous trouverez ci-après un bref apperçu des aliments et ingrédients maison, que j'utilise régulièrement ou occasionnellement, seuls ou en mixture.

Les aliments d'origine animale :
Les aliments provenant d'animaux à sang chaud (coeur de boeuf, oeufs...) ne sont pas recommandés, car leurs matières grasses sont mal assimilées et peuvent détraquer le foie des poissons.

  • Calamar (encornet)
  • Crevettes grises et roses, entière ou décortiquées, fraîches ou surgelées
  • Cocktails de fruits de mer (au rayon surgelé)
  • Eperlans
  • Filet de Poissons : Merlan - Lieu noir... 
    Le Merlan a de bonnes qualités nutritionnelles. Il est riche en vitamines et en sels minéraux. Il possède une forte teneur en iode et en fer.
  • Moules : Valeur nutritive au 100 g: Matières grasses: 2 g Protéines: 14 g Riche en calcium, fer, phosphore, potassium et sodium.

Les aliments d'origine végétale :

  • Banane, en rondelles : valeur nutritive pour 100 g : 7g d'hydrates de carbone, 0,4g de matières grasses, 0,6g de protéines - Riche en vitamine B et C, en tannins, fibres, acide folique, glucides et contient un bon nombre de minéraux (potassium, fer, phosphore, calcium, magnésium).
  • Brocolis  : valeur nutritive pour 100g : 89% d'eau, 28 g de calcium, 5g d'hydrate de carbonne, 0,3g de matière grasse, 3g de protéines - Riches en carotène, vitamines A et C, phosphore,potassium et fibres
  • Carotte : valeur nutritive pour 100 g : 1g de protéine, 10 g d'hydrate de carbonne, 0,2g de matières grasses - Riches en carotène, potassium, pectine, vitamines A et C et fibres
  • Concombre : valeur nutritive pour 100g : 96% d'eau, 0,8g de protéines, 3g d'hydrates de carbone, 0,1 de matières grasses - Riche en potassium.
  • Courgette (Riche en potassium)
  • Cresson : valeur nutritive moyenne pour 100 g : 5,5g d'hydrates de carbone, 0,7g de matières grasses, 2,6g de protéines - riche en fibres, sels minéraux, vitamines A , B et C.
  • Epinards
  • Haricots verts, frais ou surgelés : valeur nutritive pour 100 g : 2g de protéines, 7g d'hydrates de carbone, 0,2g de matières grasses - Riches en fibres, calcium, potassium, phosphore, thiamine, riboflavine, niacine et vitamines A
  • Laitues : Valeur nutritive moyenne pour 100 g : 2 à 4,5 d'hydrates de carbone, 0,2 à 0,3g de matières grasses, 1 à 1,7g de protéines, Riche en eau et en vitamines A, B, C, E, 2 à 4,5 d'hydrates de carbone. La laitue pommée a une faible valeur nutritive, la feuille de chêne est riche en vitamines D et en sels minéraux, la chicorée est riche en phosphore et calcium
  • Lentilles : Riches en minéraux et autres acides-aminées.
  • Macédoine de légumes, en boîte, bien rincées ou surgelée)
  • Petit pois
  • Pommes de terre, en rondelles crues, à réserver aux herbivores et pas en mixture.

Les compléments alimentaires et additifs :

  • Ail : A la fois curatif et préventif, il est riche en éléments soufrés, iode, silice, ajoène, acides animiques, germanium, calcium, cuivre, zinc, potassium, magnésium, sélénium, zinc, vitamines A, B 1 et C, des acides gras essentiels (Vitamine F) et des douzaines de composés antioxydants. Il contient aussi de l'allicine qui stimule la circulation sanguine et possède des vertues bactéricides et antibiotique. En traitement préventif, il a des propriétés vermifuges..
  • Spiruline
  • Paprika doux (riche en carotêne)
  • Complexes polyvitaminés, à choisir parmi les gammes vétérinaires (chien, chat, oiseaux, rongeurs...), moins cher et identiques aux complexes pour hommes. Certaines vitamines sont détruites par le froid comme la vitamine C et d'autres par la chaleur comme la B12. L'idéal est de rajouter le complexe polyvitaminé après décongélation. Quelques gouttes suffisent.

Plus d'info sur le Web

Les Commentaires

1 commentaire - Montrer | Rédiger
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : A propos !Article suivant : Anaïs, dans les traces paternelles