Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Aqua'Technic/Décors/Décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge

Décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge

22/11/2009 - Lu 194269 fois
Le principe de ce type de décor est de réaliser une structure en polystyrène , recouverte de mortier hydraulique.

Le décor servant de support à cet article est celui mis en place dans le bac de 780 litres de ma pièce à poisson.

Matériel utilisé :

  • 2 plaques de polystyrène extrudé, 250x60 cm en 4 cm d'épaisseur (20 €)
  • Du double face spécial moquette (récup)
  • 10 kg de mortier hydraulique SIKATOP 121 (35€)
  • Colorant spécial maçonnerie (10 €)
  • Cartouche de colle silicone spécial aquarium (6€)

Soit, un coût total de 71 €

Coté outillage, il faut prévoir une règle, un bon cutter avec des lames de rechanges, un feutre, des spatules, des pinceaux, une balance de précision et des récipients pour le dosage du mélange, une perceuse et un mélangeur.

Première étape : la réalisation de la structure du décor

Il existe plusieurs façon et différents types de matériaux pour réaliser la structure du décor. Je vais ici me baser sur la technique utilisée au Club Aquariophile de Vernon, lors de la réalisation d'un décor pour un aquaterrarium.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121
Outils nécessaire : 1 mètre, 1 règle de bonne longueur, un bon cutter avec des lames de rechange.

Le matériau de base utilisé pour la structure est constitué de plaques de polystyrène extrudé. Ces plaques existent en diverses épaisseurs, généralement de 2 à 6 cm et en 2 dimensions : 250x60 cm ou 120x60 cm. Dans leur grand format, en épaisseur 4 ou 6, les plaques sont généralement rainurées et bouvetées. Ces "appendices" seront dans un premier temps ôtés à l'aide d'un cuteur.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Dans un premier temps, les plaques sont découplées à la bonne longueur, à savoir la longueur intérieure du bac minorée de 1 cm, afin de prendre en compte de ciment qui recouvrira le décor, ainsi que le joint silicone qui sera réalisé à la mise en place.
Une fois les plaque à la bonne longueur, elles sont tracées puis coupées en bandes, dont la largeur peut varier de 10 cm à 15 cm, voire plus. Dans le cas de mon décor, la majorité des bandes faisait 10 cm de large et 3 bandes mesuraient 15cm. Cette différence de largeur à pour but de donner un aspect plus irrégulier au décors, ou bien il peut permettre de donner un relief plus important à la base qu'au sommet.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Une fois les bandes découplées, un tracé irrégulier est réalisé entre leurs 2 cotés. Un espace d'environ 2 cm sera laissé entre la limite du tracé et le bords, pour éviter de fragiliser les différents éléments et risque de les casser en les manipulant. Ainsi, des creux et bosses sont dessinés, qui feront la base de la structure. Chacun laissera libre court a son imagination. Une fois les tracés réalisés, les bandes seront redécoupées selon ceux-ci, comme sur les illustrations ci-après.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Seconde étape : assemblage des éléments du décor et façonnage

Une fois les éléments découpés, ils sont assemblés les uns aux autres. Pour cela, j'utilise du double face à moquette qui est facile à mettre en oeuvre et adapté au collage du polystyrène. Pour que l'arrière soit le plus lisse possible, il est recommandé de positionner les différents éléments en les maintenant appuyés sur une surface lisse (la glace de l'aquarium sur les photos) et en les alignant bien sur l'un des coté. 

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Une fois les éléments assemblé, la structure présente de grosses irrégularités, mais les lignes de jonction entre les éléments ne donnent pas un aspect très naturel. Nous allons y remédier de manière très simple. A l'aide d'un cutter, les éléments sont façonnés en cassants tous les parties droite et en sculptant pour leur donné un aspect plus irrégulier. On essaiera de faire en sorte qu'une continuité s'établisse entre les éléments, l'idéal étant d'obtenir de belles formes sur plusieurs éléments, comme une bosse recouvrant plusieurs éléments. Enfin, chacun laissera libre court à son imagination.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Dans les parties creuses, il est plus difficile de creuser et on se rendra compte qu'il n'est pas forcément facile de relier de manière homogène plusieurs éléments. On s'efforcera sans ce cas de limiter les écarts, le rattrapage final pouvant être réaliser avec le ciment hydrofuge.

Troisième étape : recouvrement au mortier hydraulique

Nous arrivons donc à l'étape de recouvrement du décor. On prévoira bien tout le matériel, pour ne pas avoir à courir pendant la prise du mélange.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121
Le matériel nécessaire est rassemblé

Le mortier Sikatop 121 est livré en kit bi-composant prédosé pour réaliser 10,7kg de mélange. Il est recommandé de travailler par petites doses pour éviter le gaspillage de matière. Pour cala, la base de départ est de 1kg de résine liquide (composant A) pour 4,35kg de poudre (composant B). Pour ma part, j'ai travaillé sur un dosage plus réduit avec 0,5 kg de liquide pour  2,175 kg de poudre.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Les doses étant prêtes, elles peuvent être mélangées. Pour cela, un mélangeur sur perceuse est bien pratique. La couleur du mélange est grise, mais des colorants peuvent être ajoutés, comme des pigments naturels pour maçonnerie, ou des colorants alimentaires.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

Une fois le mélange homogène et sans grumeau, on peut commencer à l'étaler. Pour cela, je commence par la face arrière du décor. Celle ci étant à peu près lisse, le mortier est étalé à la spatule, avec un minimum de 1mm d'épaisseur.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et ciment hydrofuge SIKATOP 121

 

Après séchage de la face arrière, la face avant est recouverte. Le mélange réalisé pour cette couche peut être teintée qui sera la teinte dominante du décor. Etant donné les irrégularités du décor, l'application du mortier à la spatule s'avère délicat. L'idéal est d'appliqué le mortier à l'aide d'un gros pinceau.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et mortier hydraulique SIKATOP 121

Après séchage de la face avant, une seconde couche est appliquée à l'arrière du décor. Après séchage de celle-ci, la seconde couche est appliquée sur la face avant. Pour un effet nuancé, l'idéal est d'appliquer cette couche par petite touche avec ajout de colorant au fur et à mesure de l'application. Certaines zones peuvent être chargées de mortier afin de récupérer les irrégularités disgracieuses du décor.

Une fois la face entièrement recouverte, su sable peut  être projeté avant séchage.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et mortier hydraulique SIKATOP 121

Quatrième étape : l'installation dans le bac

Après séchage complet, un gros bourlet de colle silicone est appliqué au dos du décor avec des petits potelets dans la zone centrale. Le décor est ensuite mis en place sur la glace arrière de l'aquarium. Une fois bien en place, un bourlet peut être réalisé entre les bords du décor et les glaces de l'aquarium, pour rendre l'arrière complètement étanche et éviter que des poissons ne s'y coincent et que des déchets s'y accumulent.

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et mortier hydraulique SIKATOP 121

Réalisation d'un décor en polystyrène extrudé et mortier hydraulique SIKATOP 121

Le décor est maintenant en place et après séchage complet de la colle, l'aquarium peut être mis en eau.

Les Commentaires

1 commentaire - Montrer | Rédiger
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : ContactArticle suivant : Des affreux chez les Aulonocara